Manuel

3.1. Informations générales sur les aspects techniques

45. La présente section du guide traite des aspects techniques de la visioconférence et du matériel s'y rapportant : il s'agit notamment du placement des caméras, des éclairages, des écrans et des microphones. Le matériel fourni doit être choisi et mis en place pour contribuer au mieux au bon déroulement des différentes étapes de l'audience. Les normes techniques détaillées utilisées pour la visioconférence figurent dans l'annexe II.

Le principe: rester fidèle à la réalité

46. L'objectif est de faire en sorte que l'audition par visioconférence se rapproche autant que possible de la pratique habituelle des juridictions pour une déposition en audience publique. Si l'on veut retirer un avantage optimal de cette technique, il convient de tenir compte de plusieurs différences. Certains aspects, devenus banals dans les auditions conventionnelles, revêtent une dimension différente en visioconférence: par exemple, le fait de s'assurer que le témoin comprend les modalités pratiques de la visioconférence, qui sont les participants et quels sont leurs différents rôles.

On trouvera ci-après une liste récapitulative de suggestions d'ordre pratique destinées à encourager les meilleures pratiques dans l'utilisation de la visioconférence

  • Il y a lieu de prendre en compte le décalage horaire lorsqu'un témoin doit être entendu par visioconférence depuis l'étranger. Il faudrait veiller à ce que les arrangements conviennent à l'ensemble des intervenants, qu'il s'agisse du témoin, des parties, de leurs représentants ou de la juridiction.
  • Dans la salle d'audience, les outils de visioconférence devraient autant que possible être installés et utilisés de manière à renforcer chez les utilisateurs le sentiment de participer à une audience traditionnelle du tribunal.
  • Les participants à la visioconférence doivent savoir que, même avec les systèmes les plus avancés qui sont disponibles actuellement, il y a un léger décalage entre la réception de l'image et la réception du son correspondant. Si rien n'est prévu à cet égard, certains auront tendance à superposer leur voix à celle du témoin alors que celle-ci pourrait encore se faire entendre pendant une fraction de seconde après que, à l'écran, le témoin semble avoir fini de parler.
  • Grâce aux techniques actuelles, la qualité de l'image est bonne mais pas autant que celle d'une image de télévision. Cette qualité est renforcée si les personnes visibles sur les écrans de visioconférence limitent leurs mouvements au maximum.
Dernière mise à jour: 18/01/2019

Cette page est gérée par la Commission européenne. Les informations qui y figurent ne reflètent pas nécessairement la position officielle de la Commission européenne. Celle-ci décline toute responsabilité vis-à-vis des informations ou des données contenues ou auxquelles il est fait référence dans le présent document. Veuillez consulter l'avis juridique pour connaître les règles de droits d'auteur applicables aux pages européennes.

Donnez votre avis

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous faire part de vos commentaires et suggestions concernant notre nouveau site web