Droits des victimes par pays

République tchèque

Contenu fourni par
République tchèque

J’ai été victime d’une infraction pénale – à qui puis-je m’adresser pour obtenir aide et assistance?

Les entités auxquelles vous pouvez vous adresser sont répertoriées dans le Registre des prestataires d’aide aux victimes d’infractions pénales. Ce registre est accessible en ligne sur le site du ministère de la justice, http://portal.justice.cz/Justice2/MS/ms.aspx?o=23&j=33&k=6115&d=330753.

Le registre est divisé en quatre parties qui contiennent des informations sur tous les types d’entités apportant une aide aux victimes, à savoir:

  1. les entités prestataires de services sociaux,
  2. les entités agréées fournissant des informations juridiques ou mettant en œuvre des programmes de réparation,
  3. les avocats,
  4. les centres du Service de probation et de médiation.

Le registre comporte des données relativement détaillées sur les prestataires d’aide aux victimes d’infractions pénales et permet d’effectuer des recherches par nom, selon le district où ils opèrent, ainsi qu’une recherche avancée en fonction d’autres critères.

Permanence téléphonique d’aide aux victimes

(+420) 116 006 (Ligne d’aide aux victimes – ligne universelle utilisée aussi dans d’autres États membres de l’UE)

L’aide aux victimes est-elle gratuite?

L’aide spécialisée est fournie à titre gratuit, dans l’étendue définie, aux victimes particulièrement vulnérables qui en ont besoin. De telles victimes ont également droit gratuitement, dans l’étendue définie, à une aide judiciaire. Les autres victimes n’ont pas droit à une aide spécialisée gratuite, mais une telle aide peut néanmoins leur être accordée gratuitement sur appréciation du prestataire. L’aide accordée par les centres du Service de probation et de médiation est cependant toujours gratuite.

Quels types d’aide puis-je obtenir auprès de services ou d’autorités de l’État?

Le Service de probation et de médiation, qui est un organe de l’État, fournit aux victimes des informations juridiques, un soutien psychologique et propose des programmes de réparation, comme par exemple la médiation qui peut vous aider à résoudre votre problème au moyen de discussions extrajudiciaires informelles avec l’auteur de l’infraction. Le Service de probation et de médiation compte 74 centres répartis sur tout le territoire de la République tchèque, qui fournissent leurs services gratuitement.

Quels types d’aide puis-je obtenir auprès d’organisations non gouvernementales?

Des organisations non gouvernementales et des particuliers fournissent, selon leur nature, des informations juridiques, des services de conseil psychologique et social, une aide judiciaire ou proposent des programmes de réparation.

Dernière mise à jour: 02/07/2019

Les versions nationales de cette page sont gérées par les États membres correspondants, dans la/les langue(s) du pays. Les traductions ont été effectuées par les services de la Commission européenne. Il est possible que l'autorité nationale compétente ait introduit depuis des changements dans la version originale, qui n'ont pas encore été répercutés dans les traductions. La Commission européenne décline toute responsabilité quant aux informations ou données contenues ou visées dans le présent document. Veuillez vous reporter à l'avis juridique pour connaître les règles en matière de droit d'auteur applicables dans l'État membre responsable de cette page.
Certaines pages de ce site présentant du contenu national sont actuellement mises à jour par les États membres, afin de tenir compte du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. L’éventuel maintien de contenus ne tenant pas encore compte de ce retrait est involontaire et les corrections nécessaires seront apportées.

Donnez votre avis

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous faire part de vos commentaires et suggestions concernant notre nouveau site web